(r)Ose - 6 portraits de femmes


Il méritait d'écrire un article sur le blog pour revenir sur ma démarche et le projet photographique "(r)Ose".

Dès le début de mon activité en 2013, j'ai souhaité m'investir pour une cause qui me tient à coeur. Selon moi, c'est une des missions de l'artiste. Comme je photographie essentiellement des femmes, il était évident que je me dirige vers elles et vers une action dont il est important de parler à tous : le dépistage du cancer du sein.

Etant participante à l'action "Photographes pour la vie" et la Ligue Contre le Cancer, c'est ainsi que j'ai pris contact en 2015 avec le comité du Lot et Garonne, à Agen.

Le premier projet était la réalisation d'une photographie et d'une peinture (avec SAB, artiste plasticienne) vendues au profit de la Ligue.

En 2016, j'ai proposé d'offrir des séances photo Boudoir.

Le boudoir est l'art de sublimer la féminité. Il s'agit de photographie glamour pour toutes les femmes.

Nous avons avec Julie Ruchaud, responsable communication à la Ligue Contre le Cancer Comité du Lot et Garonne, organisé un casting photo pour notre recherche de 6 modèles féminins ayant ou ayant eu un cancer du sein.

Pourquoi 6 modèles ?

C'était le nombre maximum réalisable pour une prise de vue d'une journée.

Une séance photo Boudoir a une durée habituelle de 3 heures. Il faut un peu de temps pour se livrer, prendre confiance et se préparer !

La prise de vue par personne a donc été écourtée à 30/45 minutes pour pouvoir faire profiter de cette séance à un maximum de femmes tout en respectant un confort de travail.

Et comme boudoir rime avec mise en beauté et lieu raffiné, j'ai fait appel à certains de mes partenaires de travail et d'autres ont été contactés par Julie.

Petit à petit, le projet a pris de l'ampleur. Tout d'abord il était simplement question d'offrir de mon temps et de mon savoir-faire à des femmes qui avaient besoin d'un peu de douceur, d'une parenthèse dans ce parcours de vie. Je n'avais pas envisagé une suite.

Et c'est bien ici qu'est ma démarche initiale : l'envie d'offrir, de partager, rencontrer et vivre une aventure humaine.

La suite, c'est quoi ?

L'exposition ! C'est ce qu'on s'est dit avec Julie et c'est aussi ce qu'ont demandé les journalistes.

"Et après, on verra les photos ?"

Tout s'est lancé très vite. Les partenaires nous ont suivi. D'abord Le Petit Domaine de Colayrac, les chambres d'hôtes où je réalise toutes mes séances photo Boudoir, toujours partant pour m'accompagner.

Puis, les maquilleuses et socio-coiffeuses, L'institut Faustine Chouchou't & Vous, L'univers de Bien-Être, Carolle Lhérisson et Valérie M.

Et aussi, le fleuriste Végétales Visions qui a offert les fleurs pour la décoration des chambres et ensuite remises à nos modèles pour les remercier.

Pour l'expo, c'est le laboratoire avec qui je travaille, Jingoo, qui s'est associé à nous. Puis Leroy Merlin, Agen pour l'encadrement.

Les lieux sollicités ont chaleureusement accepté le projet et ont exposé les photographies durant tout le mois d'octobre au CROMG quai Calabet, à la Clinique Esquirol Saint Hilaire et au Centre Hospitalier d'Agen.

au CROMG, quai Calabet, Agen

à la Clinique Saint Hilaire, Esquirol

au Centre Hospitalier, Agen

Puis à notre grande surprise, c'est la gare d'Agen qui s'est intéressée au projet et qui a souhaité recevoir l'expo lors de son action pour Octobre Rose.

De longs mois de travail se sont écoulés au fil de l'organisation et des rencontres. Pour travailler sur ce projet et atteindre au plus juste la relation avec mes 6 modèles, je me suis fixée trois mots d'ordre : Rencontrer. Ecouter. Et fixer.

Fixer un témoignage, un visage, une histoire. C'est un projet que je souhaitais aborder avec une vraie recherche personnelle et sociale. Lui donner un double sens tout en véhiculant ce message de sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

J'ai rencontré 6 femmes aux parcours bouleversants. 6 femmes toutes différentes et spéciales. J'en ressors touchée, chamboulée. Elles m'ont tellement donné. Je réalise que ce n'était pas à sens unique. Leur réaction quelques jours après la prise de vue et leurs messages m'ont prouvé les bienfaits d'une démarche comme celle-ci et m'ont donné envie de continuer et d'aller encore plus loin.

Il y a une question qui revient souvent c'est celle de la préparation et de la rencontre avec les modèles.

Tout comme lorsque je prépare une séance photo Boudoir pour ma clientèle, j'ai d'abord envoyé par mail le guide de préparation au Boudoir. Puis, on a parlé par téléphone et j'ai enfin rencontré mes 6 modèles. Nous nous sommes retrouvées toutes ensembles et avec Julie Ruchaud pour nous présenter et discuter. Chacune a livré un peu de son histoire, de son parcours. On a confié nos envies et nos motivations. Puis, on a parlé de la séance photo, oui parce que c'était quand même ça aussi, parler de ce qu'elles allaient porter, comment elles allaient être maquillées et coiffées ! C'est à ce moment là qu'a commencé toute la magie de l'univers du Boudoir : la mise en beauté.

Nous avons aussi préparé une rencontre avec les partenaires, un groupe de femmes avec qui j'allais travailler. Il était important que nous discutions ensemble de la journée, il y avait un planning à caler ! J'ai découvert une équipe de professionnelles très engagées, à l'écoute, sensibles et respectueuses du projet. On a formé une équipe de choc !

Comme le prouvent les images qui suivent, les prises de vues se sont déroulées dans la bonne humeur. Avec une petite pointe d'émotion, je l'avoue, et qui ne me quitte pas.

reportage France 3 Aquitaine

voir le replay

Les maquilleuses et socio-coiffeuses ont dorloté nos 6 modèles. Nous étions installées dans deux suites du Petit Domaine de Colayrac, une pour la mise en beauté, l'autre pour la prise de vue.

Une journée placée sous le signe du glamour !

Ensuite, nous nous sommes revues lors de l'inauguration à la gare, puis à l'occasion de conférences et de rencontres avec les journalistes. C'est là que cette action a pris son sens car chacune a continué de participer à sa manière, individuellement et dans le groupe que nous avons créé, et au-delà de la séance photo.

Ici, avec Julie Ruchaud de la Ligue Contre le Cancer Comité Lot et Garonne, Anne-Marie, l'une des 6 modèles, et Patrick Anselmetti à RFM Lot et Garonne.

Aujourd'hui, on se revoit le temps d'une soirée entre filles et on espère continuer ainsi.

J'ai aimé écouter leurs confidences à propos de la réaction de leurs proches. Je sais qu'ils sont tous fiers d'elles. Il y a des anecdotes. Des mots rapportés que je n'oublierais pas. Leurs yeux pétillent quand elles parlent de cette journée ou quand elles regardent leur portrait. Je n'imaginais pas recevoir autant en retour...

Ma mission ici me semble quelque peu inachevée car c'est si court pour aborder un tel sujet. Mais je me sens si enrichie émotionnellement.

C'est assez difficile de poser des mots, c'est une sorte de bilan cet article. Les photos parleront mieux...

avec Julie

Vendredi 14 octobre lors de l'inauguration de "(r)Ose" à la gare d'Agen partenaire de la prévention à l'occasion d'Octobre Rose.

(Merci pour les photos !)

Le choix de la prise de vue

J'ai souhaité créer une certaine homogénéité et aller chercher une intensité dans l'expression. C'était important pour moi ainsi que pour le confort des modèles de réaliser la séance Boudoir comme à mon habitude. C'est-à-dire respecter un ordre de poses qui petit à petit facilite la mise en confiance, des poses qui s'adaptent également aux différentes morphologies. Je travaille essentiellement à l'instinct, j'ai besoin aussi de noter, parfois dessiner et il m'arrive de tout défaire. C'est seulement quelques jours avant que j'ai commencé à visualiser ce que je souhaitais. Je voulais de la douceur et de la couleur, de la fraîcheur et du dynamisme. Il n'était pas question de "montrer" pour montrer le cancer du sein. Je voulais avant tout leur dire " vous êtes belle" et garder ma façon de travailler et d'aborder la photographie boudoir.

Ce projet a été mené en partenariat avec la Ligue Contre le Cancer Comité du Lot et Garonne, et notamment avec Julie Ruchaud qui m'a soutenue et qui a mené ce projet jusqu'au bout de son processus. Je tiens particulièrement à la remercier et à la féliciter pour son professionnalisme... et son amitié !

J'ai une pensée émue pour mes modèles qui m'ont tant apporté et ce sentiment de fierté quand je regarde leurs portraits.

Elles sont l'espoir, la féminité et la force.

Tous les partenaires de ce projet et moi-même sommes bénévoles.

Pour remercier les 6 modèles, Kelly Photographie leur a offert leur portrait sélectionné en version numérique et en version papier.

L'exposition "(r)Ose" a été exposée :

au CROMG quai Calabet du 10/10 au 16/10/2016

à la Clinique Saint Hilaire Esquirol du 17/10 au 23/10/2016

au Centre Hospitalier d'Agen du 24/10 au 30/10/2016

et en reproduction géante sur le parvis de la gare d'Agen

du 14/10 au 31/10/2016

Merci à tous nos partenaires et pour leur implication sincère. Merci à nos modèles, Anne, Emilie, Poupie, Céline, Anne-Marie, et Christelle. Merci encore à Julie Ruchaud. Merci à Joanna pour son aide. Merci aux structures et établissements qui ont reçu l'expo. Merci aux journalistes qui sont venus nous rencontrer et qui nous ont accueillis. Merci à toutes celles qui ont envoyé leur candidature. Merci de nous avoir suivi et soutenu de près ou de loin lors des expos et sur les réseaux sociaux.

N'hésitez pas à commenter si vous avez des questions ou juste envie de laisser un mot !

"(r)Ose"

6 portraits de femmes

par Kelly Photographie

en partenariat avec la Ligue Contre le Cancer Comité du Lot et Garonne

DECOUVREZ LES PHOTOS ICI

#boudoir #expo #octobrerose #projet #portrait

Suivez-moi

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

PHOTOGRAPHE EN NOUVELLE AQUITAINE - LOT ET GARONNE - AGEN - BOE

06 77 75 89 85

du lundi au samedi de 10H à 18H